21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

La première demande d’autorisation pour un mini-réacteur nucléaire en France

La première demande d'autorisation pour un mini-réacteur nucléaire en France La première demande d’autorisation pour un mini-réacteur nucléaire en France a été déposée lundi 29 avril, a annoncé la société qui porte le dossier, la start-up française Jimmy.

Cette dernière espère à terme pouvoir directement brancher un mini-réacteur d’une puissance de 10 mégawatts sur le complexe industriel d’un groupe sucrier situé à Bazancourt, qui produit de l’alcool et du bioéthanol.

Ce réacteur est une sorte de chaudière à combustible nucléaire dont l’objectif est de fournir de la vapeur à l’industrie «en remplaçant les brûleurs à gaz», qui rejettent des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, selon cette société créée en 2020.

Ce projet est le premier à faire l’objet d’un «dossier de demande d’autorisation de création» auprès du gouvernement, parmi les dix projets de petits réacteurs modulaires (PRM ou SMR en anglais) actuellement suivis par l’Autorité de sûreté du nucléaire.

À LIRE ÉGALEMENT >> La durée de vie d’un réacteur au-delà de 40 ans a été autorisé par l’ASN

Plus petits, moins puissants que leurs grands frères du parc nucléaire historique, les PRM doivent pouvoir produire de l’électricité, mais également fournir de la chaleur aux industries lourdes, aujourd’hui très dépendantes d’énergies fossiles.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS