Votre actualité au quotidien
Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires

F1 : le tracé du GP de Miami modifié

GP de Miami
25/01/2020 – Afin de répondre aux plaintes des habitants, les organisateurs du GP de Miami ont effectué des modifications sur le tracé.
Continuer la lecture

Formule E : une caméra dans le casque des pilotes

Serena Williams
25/01/2020 – La Formule E lance un nouvel angle de vue pour les télévisions grâce à une mini-caméra installée dans le casque des pilotes.
Continuer la lecture

Les syndicats craignent la répétition du scénario de l’assurance-chômage

SyndicatsL’abandon provisoire de l’inscription dans la réforme des retraites d’un âge pivot appelé à atteindre 64 ans dès 2027, formalisé dans le courrier envoyé samedi par Edouard Philippe aux partenaires sociaux a été aussitôt salué par la CFDT et l’Unsa.

C’est une « victoire pour la CFDT », s’est félicité dans un tweet son numéro un, Laurent Berger, qui s’était engagé personnellement dans ce bras de fer. Ceci étant une victoire provisoire.

« Je le concède », admet, sous couvert d’anonymat, un dirigeant syndical qui demande le retrait de la réforme. Mais, ajoute-t-il, « c’est une victoire à la Pyrrhus ».

CGT, FO, CGC, FSU et Solidaires -, on insiste sur le fait que l’âge pivot n’a pas disparu de la réforme. « A terme, il y aura bien un âge d’équilibre », souligne Yves Veyrier, le leader de FO. Et de fait, la lettre d’Edouard Philippe y fait d’emblée référence.

Laurent Berger le reconnaît : « Le retrait de l’âge pivot est une victoire, mais c’est aussi une part de risque ».

« Avec le courrier du Premier ministre, l’idée d’âge collectif a pris un sacré coup », estime la CFDT, quand les opposants à la réforme parient toujours sur une application des 64 ans dès 2027.

Rappelant qu’une hausse des cotisations serait « inimaginable », Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef, a affirmé dans le « JDD » pouvoir « envisager des dispositions plus individualisées qu’un âge pivot universel, mais à la fin il faudra que ça boucle financièrement ».

« La confiance a bien été écornée ces dernières années », résume-t-on à la CFDT, tout en soulignant que « ces dernières 48 heures, ils semblent avoir fait de sacrés progrès ».

Mais chacun garde en mémoire l’échec de la négociation exigée par l’exécutif début 2019 à l’Unédic, le gouvernement reprenant alors la main sur les règles d’indemnisation.

Lire aussi : Ils ne font pas croire au père noël a leurs enfants




Heure en France :


EDITO

Les régimes particuliers

Il semble que l'on est gouverné pas des amateurs. Ne pas avoir toucher au régime actuel aurait fait gagner des milliards a notre pays. Car avec toutes les concessions faites au un et au autre les régimes spéciaux n’hésisterons plus sur le papier mais ils auront crée des régimes particuliers plus avantageux. Tant mieux pour eux soit dit en passant. Il n'y aura que les imbéciles qui se seront fait avoir par une réforme injuste. Vivement le retour des anciens partis politiques qui savait de quoi ils parlaient. Ont est vraiment gouverné par une bande d'amateur.

Consultez les autres editos édito


Électricité : Hausse de 2,4 % des tarifs réglementés avant lété

Carte nationale d’identité

21/01/2020 – Les tarifs réglementés de l’électricité devraient augmenter prochainement de 2,4 % pour les particuliers et les petits professionnels, a-t-on appris ce lundi de sources concordantes. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a proposé cette hausse de 2,4 % TTC « pour les tarifs bleus résidentiels » ainsi que « pour les tarifs bleus applicables aux consommateurs professionnels éligibles »
Continuer la lecture



Invité Ségolène Royal

Retraites : le Conseil d’Etat étrille le gouvernement

le Conseil d'Etat

25/01/2020 – Manque de «précision», projections économiques «lacunaires»… Dans son avis rendu public ce vendredi, la plus haute juridiction administrative estime en outre ne pas avoir eu «les délais de réflexion nécessaires pour garantir au mieux la sécurité juridique».
Continuer la lecture


Réforme des retraites : 61% des Français sont pour le retrait

Réforme des retraites

23/01/2020 – Dans ce sondage Elabe pour BFMTV, les personnes interrogées estiment aussi à 62% que l’action d’Emmanuel Macron est « décevante ».
Continuer la lecture