Votre actualité au quotidien
Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires

F1 : le tracé du GP de Miami modifié

GP de Miami
25/01/2020 – Afin de répondre aux plaintes des habitants, les organisateurs du GP de Miami ont effectué des modifications sur le tracé.
Continuer la lecture

Formule E : une caméra dans le casque des pilotes

Serena Williams
25/01/2020 – La Formule E lance un nouvel angle de vue pour les télévisions grâce à une mini-caméra installée dans le casque des pilotes.
Continuer la lecture

Le nouveau label « Boulanger de France » pour préserver les artisans-boulangers

Les boulangeriesLa Confédération nationale de la Boulangerie-Pâtisserie française va lancer « une marque avec une charte de qualité ». Les artisans-boulangers vont lancer samedi 11 janvier, lors du salon professionnel Europain, à Paris-Porte de Versailles (11-14 janvier), un nouveau label, « Boulanger de France ».

Ils veulent se démarquer des industriels et des chaînes et de préserver leur part de marché. Le solde de création de commerces est redevenu « positif » depuis quelques années, selon Dominique Anract, président de la CNBPF.

« Il y a aussi des chaînes qui se mettent dedans », indique-t-il, ils craignent de voir ces dernières tailler des croupières aux artisans.

Ce label, dont l’obtention sera conditionnée au contrôle d’un organisme certificateur, prévoit notamment que les artisans fabriquent sur place le pain, donc, mais également « les croissants, la pâtisserie, le snacking (quiches, pizzas) et s’engagent dans une une démarche sociétale et environnementale », indique Dominique Anract.

Tri des déchets, don des invendus à des associations, dosage du sel dans le pain, doivent également permettre « de se détacher de la concurrence industrielle », selon président de la CNBPF, qui déplore chez certains concurrents du pain fabriqué à l’étranger et vendu en France, et « des fonds de tartelettes qui sont faits en Chine ! »

Lire également : En catimini les députés font machines arrière et excluent l’huile de palme




Heure en France :


EDITO

Les régimes particuliers

Il semble que l'on est gouverné pas des amateurs. Ne pas avoir toucher au régime actuel aurait fait gagner des milliards a notre pays. Car avec toutes les concessions faites au un et au autre les régimes spéciaux n’hésisterons plus sur le papier mais ils auront crée des régimes particuliers plus avantageux. Tant mieux pour eux soit dit en passant. Il n'y aura que les imbéciles qui se seront fait avoir par une réforme injuste. Vivement le retour des anciens partis politiques qui savait de quoi ils parlaient. Ont est vraiment gouverné par une bande d'amateur.

Consultez les autres editos édito


Électricité : Hausse de 2,4 % des tarifs réglementés avant lété

Carte nationale d’identité

21/01/2020 – Les tarifs réglementés de l’électricité devraient augmenter prochainement de 2,4 % pour les particuliers et les petits professionnels, a-t-on appris ce lundi de sources concordantes. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a proposé cette hausse de 2,4 % TTC « pour les tarifs bleus résidentiels » ainsi que « pour les tarifs bleus applicables aux consommateurs professionnels éligibles »
Continuer la lecture



Invité Ségolène Royal

Retraites : le Conseil d’Etat étrille le gouvernement

le Conseil d'Etat

25/01/2020 – Manque de «précision», projections économiques «lacunaires»… Dans son avis rendu public ce vendredi, la plus haute juridiction administrative estime en outre ne pas avoir eu «les délais de réflexion nécessaires pour garantir au mieux la sécurité juridique».
Continuer la lecture


Réforme des retraites : 61% des Français sont pour le retrait

Réforme des retraites

23/01/2020 – Dans ce sondage Elabe pour BFMTV, les personnes interrogées estiment aussi à 62% que l’action d’Emmanuel Macron est « décevante ».
Continuer la lecture