2 mars 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

La CPAM pratique la « chasse » aux arrêts maladie

La CPAM pratique la « chasse » aux arrêts maladieC’est «une violence administrative», a dénoncé le premier syndicat de médecins généralistes, MG France, mercredi 27 décembre sur France Bleu Occitanie. Six praticiens ont été sanctionnés par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie du Tarn qui leur reproche d’avoir prescrit trop d’arrêts de travail ces derniers mois.

« L’Assurance Maladie a placé ces médecins sous tutelle». Un médecin-conseil de la Sécurité sociale validera ou non leur décision. «C’est insupportable ! Comment un médecin-conseil qui n’a plus vu de patients depuis 30 ans est plus compétent que moi pour juger que telle ou telle personne mérite un arrêt de travail ou non ? On marche sur la tête !» a réagi sur France Bleu Occitanie, l’un des six médecins sanctionnés.

Ce généraliste installé depuis 1978 dans le quartier Cantepau, à Albi, ne comprend pas cette décision de la CPAM. Il assure par ailleurs que le nombre d’arrêts maladie qu’il a signée est resté stable par rapport à 2018.

CONSULTER ÉGALEMENT >> La nouvelle règle des congés payés pour les salariés en arrêt maladie

Le président du syndicat MG France dans le Tarn dénonce une «campagne destinée à intimider les prescripteurs et à limiter les droits des travailleurs». Interrogé début novembre sur France Bleu Occitanie, après la convocation de ces généralistes, le directeur de la branche santé de la CPAM du Tarn a refusé de parler d’une «chasse» aux arrêts maladie.

Cet été, Bruno Le Maire a expliqué vouloir lutter contre les « dérives » liées à la forte augmentation du nombre d’arrêts maladie prescrits : 8,8 millions en 2022 contre 6,4 millions en 2012, selon les chiffres communiqués par le ministre de l’Économie.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS