23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Le statut de “super infirmière” soulève l’hostilité

Le statut de Le statut de “super infirmière” soulève l’hostilité. La création par décret d’un statut d’infirmière en pratique avancée (IPA), voulu pour lutter entre autres contre les déserts médicaux, soulève l’hostilité des médecins, tandis que les infirmiers, eux, regrettent un rendez-vous manqué. Les médecins qu’on déchargerait de certaines tâches pour qu’ils se recentrent sur leur cœur de métier.

“A notre sens, il ne va pas assez loin”, regrette Catherine Kirnidis, président du Syndicat national des infirmières et des infirmiers libéraux (SNIIL). Selon elle, les futures “super infirmières” n’auront pas assez d’autonomie, soumises qu’elles seront à un protocole toujours décidé par le médecin.

Les médecins ne sont pas satisfaits non plus par la création de ce statut d’infirmière en pratique avancée.

Dans les faits, alors que les infirmières estiment qu’elles n’auraient pas assez d’autonomie par rapport aux médecins, ceux-ci considèrent qu’elles en auraient trop.

“Elles auront un droit de prescription, elles pourront faire un examen clinique, faire l’historique du patient”, détaille Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins libéraux (SML).

Mais il y a des zones où il y a un risque que ces IPA échappent, on ne va pas dire à la surveillance, mais à la coopération avec le médecin”. Au Syndicat des médecins libéraux, on prévient d’ailleurs que ce nouveau statut risque de créer une forme de concurrence entre ces IPA et les médecins généralistes.

Pour lui, “ce qui soulagerait les médecins, c’est d’avoir des assistantes et des secrétariats pour traiter tout ce qui est administratif et qui mange 40% à 50% de leur temps médical”. C’est flou, et quand c’est flou il y a un loup”, prévient Jean-Paul Ortiz.

A lire également : Muriel Penicaud : le burn-out n’est pas une maladie professionnelle




N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS