Les données personnelles sont protégées, lors de l’inscription au vaccin anti-Covid

Invité vendredi d’Europe 1 alors que s’ouvrent les inscriptions pour les prises de rendez-vous vaccinaux, Stanislas Niox-Chateau, PDG de Doctolib, affirme que les données personnelles des Français sont protégées. Avec 24 heures de retard, ce vendredi matin marque l’ouverture à 8 heures des rendez-vous en ligne pour se faire vacciner contre le coronavirus.

Toutes les personnes de plus de 75 ans ou avec une pathologie présentant de très hauts risques de développer des formes graves du Covid-19, peuvent se rendre sur l’une de ces plateformes (santé.fr, Doctolib, Keldoc ou encore Maiia) pour prendre rendez-vous et recevoir la première injection d’un vaccin contre le coronavirus.

« Ces données seront utilisées exclusivement pour la prise de rendez-vous et elles sont protégées avec le plus haut niveau de sécurité, comme c’est le cas d’ailleurs depuis plusieurs années sur Doctolib », abonde-t-il.

A LIRE AUSSI >> Finalement le gouvernement va ouvrir 500 à 600 centres de vaccination

Ne reste plus qu’à choisir le centre qui convient, inscrire quelques informations comme le nom, le prénom, la date de naissance ou encore le numéro de téléphone pour prendre rendez-vous. Et Stanislas Niox-Chateau de rappeler que l’on prend bien les deux rendez-vous d’un coup, puisque le vaccin nécessite deux injections.

« Bien sûr, il faut que vous soyez éligible à la vaccination », rappelle tout de même le PDG. « Donc ne prenez pas de rendez-vous si vous n’avez pas plus de 75 ans ou sans ordonnance de votre médecin », prévient-il.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire