16 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

“On pensait la Covid enterrée, ce n’est pas le cas”

« En été, ce n’est pas une bonne nouvelle de voir la covid», alerte lundi 17 juin sur franceinfo l’infectiologue Benjamin Davido. Il réagit au rebond perceptible du virus en France : 52 % de passage en plus sur une semaine aux urgences et 51 % chez SOS Médecins (1 507 actes du 3 au 10 juin), selon Santé publique France.

À l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine), où il exerce, « on a de nouveau des hospitalisations depuis la semaine dernière», confirme-t-il. Cela dit, «ça reste un nombre relativement faible par rapport à ce qu’on a connu pendant la période de la pandémie».

À LIRE ÉGALEMENT >> Le retour de la covid-19 se fait sentir de façon importante

« On pensait la covid enterrée et surtout devenu une maladie saisonnière, ce n’est pas le cas», souligne-t-il. Son retour tombe très mal. « On a plusieurs échéances. La première, c’est celle des élections législatives. On va se retrouver quand même à faire la queue de façon un peu confinée dans des bureaux de vote», souligne-t-il. « Surtout, dans moins de cinquante jours, on a les Jeux olympiques», appuie-t-il. Ainsi, « on aimerait bien que les choses soient pour le plus contrôlé, avec ce risque infectieux [la covid] parmi la rougeole» et « l’augmentation des cas de dengue».

Benjamin Davido regrette que l’isolement des malades ne soit « plus obligatoire » et que les tests soient “devenus optionnels”. « Surtout, on a perdu le réflexe, lorsqu’on est malade, de se masquer, et tout simplement de se dépister pour éviter de contaminer des personnes et créer des clusters», pointe-t-il.

Il rappelle les bons réflexes : « la première étape, c’est de se masquer quand on est symptomatique, pour éviter de contaminer les personnes». Il rappelle aussi « les bienfaits de la vaccination», rapporte franceinfo.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS