Hausse du taux de pauvreté en France

Être pauvre

Une note de l’Insee publiée ce mercredi fait état d’une hausse de 0,6 point du taux de pauvreté en 2018, et d’un creusement des inégalités, en lien avec certaines mesures fiscales prises par le gouvernement. Ces données provisoires seront confirmées ou infirmées d’ici à l’automne 2020. Quelles leçons en tirer ?

Des inégalités qui enregistrent leur « plus forte hausse depuis 2010» et un taux de pauvreté qui rebondit. Une étude de l’Insee publiée mercredi fait état, en 2018, d’une hausse de la « pauvreté monétaire » en France, après le recul de 2016 et la stabilité de ces indicateurs en 2017.

D’après cette « estimation avancée » de l’Insee, qui est provisoire et devra être confirmée ou infirmée par les indicateurs définitifs qui seront publiés en septembre 2020, le taux de pauvreté aurait augmenté de 0,6 point en 2018, portant à 9,3 millions le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Soit 14,7 % de la population française.

À LIRE ÉGALEMENT >> La carte des pauvres de France

Cette évolution s’est accompagnée d’un léger accroissement des inégalités, l’écart entre les 20 % des plus aisés et les 20 % les plus modestes ayant augmenté de 0,1 point de 2017 à 2018.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS