26 février 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Plus de 4000 lits fermés en 2018 dans les hôpitaux français

HopitalVivement dénoncé par le personnel hospitalier actuellement en grève, ce recul du nombre de lits illustre le virage ambulatoire pris par les établissements de santé.

En 2018, 4172 lits en hospitalisation complète ont été supprimés dans les quelque 3000 établissements de santé que compte l’Hexagone (1356 hôpitaux publics, 681 établissements privés et 999 cliniques privées).

En grève depuis bientôt 7 mois dans de nombreux hôpitaux à travers la France, le personnel soignant dénonce vivement cette situation.

LIRE AUSSI >> La grève des urgences s’enlise un peu plus chaque jour

Les soignants du collectif Inter-Urgences, les syndicats, mais aussi les médecins ou chefs de services du collectif inter-Hôpitaux, estiment que cette politique de fermeture de lits est en partie responsable du malaise qui règne dans les établissements de santé.

Je suis prête a réouvrir les lits partout où il y en a besoin», a assuré la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ce jeudi sur France 2, tout en insistant sur le fait que ces fermetures sont justifiées.

«Il y a des lits qui peuvent être supprimés dans des hôpitaux où l’activité a diminué car il y a des dépeuplements dans certaines régions de France.

La ministre de la Santé se dit par ailleurs prête à faire un geste sur les rémunérations de certains soignants car leur faiblesse entraîne un manque d’attractivité parfois responsable de fermetures de lits. C’est par exemple le cas à Paris où Martin Hirsch, le directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), a annoncé la semaine dernière que 900 lits sur 20.000 étaient actuellement fermés en raison de 400 postes d’infirmiers restés vacants.




N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS