23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Selon une étude, les PME envisagent moins d’investissements en 2024

Selon une étude, les PME envisagent moins d’investissements en 2024Seule une PME sur deux (52 %) entend investir dans son outil de production en 2024, selon le dernier baromètre de Bpifrance Le Lab, réalisé avec l’institut de conjoncture Rexecode.

C’est un recul de 5 % par rapport à 2023. Pour les entreprises qui prévoient de dégager des fonds, les budgets sont revus un peu à la hausse, mais la dynamique d’ensemble est cassée depuis la fin de l’année dernière.

À LIRE >> Les défaillances d’entreprises sont en forte hausse en 2023

Les taux d’intérêt. Encore trop élevés à leurs yeux pour contracter des emprunts et investir. Le coût des crédits reste trop élevé et le chef d’entreprise responsable ne veut pas prendre de risques. Encore une fois : il s’agit là de PME et non de grands groupes qui ont généralement les coudées plus franches avec des moyens financiers plus importants. Or, le principal tissu entrepreneurial en France est composé de PME.

En réalité, il y a deux déclencheurs : la confiance et la stabilité. La confiance dans le retour d’une conjoncture porteuse. Difficile de s’engager dans le brouillard géopolitique international. La stabilité de la politique économique et monétaire avec un appel à une stratégie industrielle et fiscale de long terme et non de courte vue en fonction des échéances électorales.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS