Pour Laurent Berger, la retraite à 65 ans c’est NON

Pour Laurent Berger, la retraite à 65 ans c'est NONLa CFDT participera aux concertations avec le gouvernement à propos des retraites mais «il faudra que le dialogue soit ouvert et loyal», a déclaré le patron du premier syndicat français, Laurent Berger, répétant que la retraite à 65 ans, «c’est non».

La Première ministre Elisabeth Borne avait annoncé jeudi à l’AFP qu’une concertation sur la réforme des retraites débuterait dès la semaine suivante avec les partenaires sociaux, en vue d’un projet de loi qui devra être adopté «avant la fin de l’hiver».

Un calendrier resserré, mais tout de même moins que l’hypothèse d’un amendement au budget de la Sécu, qui avait provoqué une levée de boucliers des syndicats et de la gauche.

À LIRE AUSSI >> En cas de relèvement de l’âge de départ à la retraite, Laurent Berger menace de “mobiliser à la rentrée”

Cette nouvelle concertation sur les retraites a été favorablement accueillie par les syndicats, unanimement opposés à un «passage en force» cet automne. La CFDT continuera par ailleurs de participer au Conseil national de la refondation , initié par Emmanuel Macron, a dit M. Berger. «Il ne faut pas confondre démarche politique et action syndicale», selon le responsable de la CFDT.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS