Les pharmaciens demandent à vendre des masques en tissu

L’Ordre des pharmaciens et les deux principaux syndicats de la profession ont demandé mardi 7 avril au gouvernement d’autoriser les officines à vendre au grand public des masques « alternatifs » en tissu pour protéger la population du coronavirus. Pour cela, il faudrait que les « masques alternatifs » soient « inclus dans la catégorie » des « équipements de protection individuelle respiratoire », ou dans « la liste des marchandises pouvant être commercialisées en officine », expliquent ces trois organisations.

Lire la suite

La réquisition par l’État de masques destinés aux régions fait scandales

Deux millions de masques destinés à la région ont été « intégralement » réquisitionnés par l’État à leur arrivée, dimanche 5 avril, à l’aéroport de Bâle-Mulhouse, « sans concertation, ni même information préalable », s’est plainte Marie-Guite Dufay, présidente socialiste de Bourgogne-Franche-Comté, dans un communiqué, ce lundi 6 avril. La préfète du Grand Est, Josiane Chevalier, avait expliqué dimanche que l’avion arrivé le même jour devait contenir à la fois des masques pour l’État,

Lire la suite

Le coronavirus pourrait finalement se transmettre par l’air

Un faisceau de preuves suggèrent que la transmission du virus dans l’air ambiant est bel et bien possible. Possible, avance le magazine Science qui croit savoir que les centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) seraient sur le point de modifier leurs recommandations à la lumière des récents résultats suggérant que le SARS-CoV-2, le virus entraînant le Covid-19, serait aussi transmis dans l’air ambiant via les aérosols.

Lire la suite

Des chèques-services distribués à 60 000 sans-abri

Un dispositif de chèques-services de 15 millions d’euros va être mis en place pour 60 000 personnes sans domicile qui ont des difficultés à avoir accès aux ressources de première nécessité depuis le début de l’épidémie de coronavirus, a annoncé mardi 31 mars le ministre du Logement. Ces chèques « permettront d’acheter de la nourriture ou des produits de première nécessité, de santé ou d’hygiène, dans plus de 220 000 points de vente », explique Julien Denormandie dans une interview publiée dans le journal Ouest-France.

Lire la suite

Le nombre de décès en Ehpad probablement beaucoup important

Des chiffres qui « ne représentent qu’une faible part de la mortalité » en France, a reconnu mardi soir le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, indiquant que « les deux principaux lieux de décès sont l’hôpital et les Ehpad ». Dans un Ehpad de Cornimont (Vosges), ce sont vingt décès qui sont « en lien possible avec le Covid-19 ». « Malheureusement, on peut s’attendre à une mortalité accrue des personnes âgées, comme c’est le cas à chaque crise sanitaire – grippe ou canicule – », déplore Romain Gizolme, directeur de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA).

Lire la suite

“C’est criminel de dire aux gens de ne pas porter de masques”

« Mettez des masques, ou autre chose si vous n’en avez pas » lance-t-il pour freiner la propagation du virus Covid-19 en France. « Je suis atterré par les messages du gouvernement » dit ce médecin membre du syndicat MG France. On demande aux gens de ne porter des masques que s’ils sont malades, comment peuvent-ils dire ça, s’interroge le généraliste qui exerce près de Lons-Le-Saunier dans le Jura.

Lire la suite

Le personnel des EHPAD manquent cruellement de masques

Le personnel des EHPAD manquent cruellement de masques. Malgré l’interdiction des visites aux personnes âgées dans les Ehpad et maisons de retraite, les cas de coronavirus se multiplient. Dans un courrier adressé au ministre de la Santé, Olivier Véran, révélé par France Télévisions ce vendredi, les établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), les maisons de retraite et les services à domicile alertent sur la situation pour les personnes dont ils ont la charge.

Lire la suite

Le corps médical est en colère contre le président Macron

Les professionnels de santé pointent les insuffisances des dispositifs.Ils font plus que tirer la sonnette d’alarme, ils montent au créneau. Après les annonces faites par Emmanuel Macron jeudi 12 mars, prévoyant la fermeture des écoles mais en même temps le maintien du premier tour des élections municipales, plusieurs médecins chevronnés prenaient la plume pour demander au chef de l’État de faire machine arrière.
“Nous avons bien compris les enjeux juridiques, mais au vu de la situation exceptionnelle, il nous semble indispensable de repousser les élections dans une démarche de protection de la santé et de la vie de chacun de nos concitoyens”, écrivaient dans une lettre ouverte au président de la République plusieurs médecins français.

Lire la suite
Sortir
Masquer