Fiat Chrysler et Tesla s’allie pour éviter de payer une amende à l’Europe

Fiat Chrysler et Tesla s'allie pour éviter de payer une amende à l'EuropeFiat Chrysler et Tesla s’allie pour éviter de payer une amende à l’Europe. Le constructeur italo-américain Fiat-Chrysler a formé un pool avec son rival californien Tesla afin de limiter le niveau global de ses émissions de dioxyde de carbone et respecter les nouvelles règles européennes en la matière.

Ce partenariat devrait permettre au groupe italo-américain de respecter les nouvelles règles européennes sur les émissions de CO2 , qui entreront en vigueur en 2021, et ainsi éviter d’avoir à payer une lourde amende à Bruxelles d’environ 2 milliards d’euros.

Selon le « Financial Times », qui a révélé l’information ce dimanche, le constructeur a formé un « pool ouvert » avec son concurrent, une pratique autorisée par la législation européenne.

Les taux d’émission au niveau autorisé par l’Union européenne, à savoir 95 grammes de CO2 par kilomètre en 2021.

L’an dernier, ce taux s’élevait encore à 123 grammes, selon une étude réalisée par la banque UBS, qui citait FCA comme le constructeur le plus à risque dans le domaine.

Aucun montant n’a été communiqué sur le chèque signé par FCA à Tesla, mais il pourrait s’élever à plusieurs centaines de millions d’euros, selon le « FT ».

Lors des deux dernières années, il a encaissé près de 400 millions de dollars avec ce nouveau « business ».

A lire également : La majorité en marche est gangrenée par les lobby selon Yannick Jadot




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire