25 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Le gouvernement fait machine arriere sur les tickets-restaurant

Le gouvernement fait machine arriere sur les tickets-restaurantLe gouvernement fait machine arrière sur les tickets-restaurant. Il était possible de payer toutes ses courses alimentaires en tickets-restaurant, mais cela devait prendre fin au 31 décembre. La levée de bouclier a été telle que le gouvernement a très vite changé de position.

Depuis août 2022, l’utilisation des titres-restaurants a été étendue à tous les produits alimentaires, même s’ils ne sont pas directement consommables sans cuisson ni préparation.

Plusieurs parlementaires et nombre d’usagers se sont inquiétés ces derniers jours des restrictions à l’usage de ces titres qui devaient intervenir à compter du 1ᵉʳ janvier 2024. Le gouvernement dément «tout revirement». «Aucun rétropédalage», assure la ministre Olivia Grégoire.

Olivia Grégoire fait valoir que la dérogation prenait fin mécaniquement, et non suite à une décision du gouvernement. Il faut de nouveau légiférer, dit le ministre de l’Économie lui-même.

À VOIR >> Le Conseil national de la consommation sera « saisi » en septembre pour enquêter sur la « shrinkflation »

La Première ministre est en confrontation avec le Rassemblement national, quand elle martèle que toute son action est orientée vers les préoccupations du quotidien des Français. Les titres-restaurant sont utilisés aujourd’hui par plus de 5 millions de salariés pour régler des repas ou des prestations alimentaires auprès de quelque 234 000 commerçants agréés, rapporte franceinfo.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS