Les diplomates dénoncent l’ouverture, par l’Élysée, de nominations à l’américaine

Les diplomates dénoncent l'ouverture, par l'Élysée, de nominations à l'américaine Annoncée il y a plusieurs mois, la suppression du corps diplomatique a été publiée au Journal officiel et est donc actée. Mais, cette petite révolution dans le monde des ambassadeurs passe mal auprès de ces derniers. Certains dénonçant même l’ouverture de nominations à l’américaine.

Il n’y a ainsi plus de «corps diplomatique» en France, à proprement parler. Une décision prise il y a quelques mois par Emmanuel Macron lors de la présentation de sa réforme de la fonction publique.

Conséquence directe, un haut fonctionnaire pourra être nommé successivement préfet, puis ambassadeur et conseiller d’État. Avec la fin du corps diplomatique, Emmanuel Macron veut sonner le glas des «rentes d’État». Un système qui permet, selon le chef de l’État, d’avoir la quasi-assurance d’une belle carrière toute sa vie, au sein d’un même corps, en fonction du classement de sortie d’un concours passé à 25 ans.

À LIRE >> Vladimir Poutine réduit de 755 personnes le personnel diplomatique Américain

Ce qui a tout l’air d’une petite révolution menée par l’Élysée est mal perçue au Quai d’Orsay : jusqu’à présent, la carrière d’un diplomate se déroulait au sein du corps diplomatique de manière progressive au gré des changements de poste, de plus en plus importants.

D’où la grogne de ce corps, à commencer par celle de l’actuel ambassadeur de France en Ukraine, qui n’a pas hésité à relayer le tweet de Gérard Araud, lui-même ancien représentant de Paris à Washington : “La diplomatie, c’est un métier, une expérience, des connaissances, une tradition et une fierté de servir la France.”

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS