La production de pétrole libyen revient sur le marché mondial

La production de pétrole libyen revient sur le marché mondialLa production pétrolière en Libye a retrouvé son niveau d’avant-blocus qui avait paralysé l’économie libyenne de mi-avril à mi-juillet. Soit 1,2 million de barils par jour, d’après le ministre du Pétrole et du Gaz à l’AFP. Une bonne nouvelle sur un marché mondial des hydrocarbures très tendu.

Le pays qui fut longtemps le premier producteur de pétrole d’Afrique est désormais en proie à la guerre civile, par ailleurs théâtre d’influence entre grandes puissances qui soutiennent les clans rivaux.

Deux gouvernements revendiquent la légitimité du pouvoir depuis mars: celui de Tripoli à l’Ouest dirigé par Abdelhamid Dbeibah depuis 2021 et celui de Fathi Bachagha, appuyé par le camp du maréchal Khalifa Haftar. La production de la première, et quasi-unique source de revenus du pays grâce à l’exportation, était même tombée à 400 000 barils par jour.

Mi-juillet, les groupes à l’origine du blocage ont finalement annoncé la levée de l’embargo sur la production et l’exportation après une conciliation de circonstance entre camps de l’Est et de l’Ouest qui ne l’ont néanmoins pas officialisée. Selon des sources diplomatiques occidentales, l’accord permet à Dbeibah de recevoir du camp Haftar une plus grande part des recettes pétrolières, informes latribune.fr.

À CONSULTER AUSSI >> Attention au dégel du permafrost, «une bombe à retardement virale et bactérienne»

L’Opep se réunit mercredi à Vienne et devrait acter une augmentation relative de la production de pétrole, de nombreux pays membres étant déjà au maximum de leurs capacités sans atteindre leurs quotas respectifs.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS