19 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

L’IVG de nouveau attaquée aux États-Unis

L'IVG de nouveau attaquée aux États-UnisUn juge fédéral du Texas doit se prononcer sur la révocation de l’autorisation de la mifépristone, une pilule abortive, accordée par l’Agence fédérale du médicament. La décision pourrait être annoncée dès le vendredi 10 février, rapporte le Center for Reproductive Rights*.

En novembre 2022, l’association chrétienne conservatrice Alliance Defending Freedom avait ainsi attaqué la Food and Drug Administration, affirmant que l’agence avait «placé la politique au-dessus de la science lorsqu’elle a approuvé les pilules abortives aux États-Unis», rapporte la chaîne ABC News*.

Le mouvement anti-IVG assure en outre que la mifépristone a «des effets secondaires intenses». Selon cet institut de recherche sur les droits reproductifs, la mifépristone est utilisée dans 98 % des IVG par voie médicamenteuse réalisées aux États-Unis, en combinaison avec une autre molécule.

À LIRE AUSSI >> Pour leur contraception, les Françaises choisissent les pilules les moins risquées

Ce qui est certain, en revanche, c’est que la décision du juge Matthew Kacsmaryk empêcherait la distribution de la mifépristone dans les 50 États américains, y compris ceux où l’avortement est légal. L’IVG de nouveau attaquée aux États-Unis.

La démocratie aux États-Unis s’enfonce de plus en plus.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS