Selon le Time, Elon Musk n’a jamais voulu de train Hyperloop

Selon le Time, Elon Musk n’a jamais voulu de train Hyperloop

Le Times révèle qu’Elon Musk cherchait en réalité à mettre en péril les transports publics californiens. Hyperloop, c’est le nom donné au projet faramineux de train supersonique porté par Elon Musk, le milliardaire américain et patron de Tesla.

Elon Musk pensait à l’origine relier San Francisco à Los Angeles en une demi-heure, il propose alors de faire circuler des capsules (“pods” en anglais) transportant une trentaine de personnes à des vitesses allant de 1 000 à 1 200 km/h. Le milliardaire se disait alors lassé par les embouteillages, et ne croyant visiblement pas au projet de train à grande vitesse californien.

Selon les informations du journal, le vrai but du dirigeant de Tesla était de faire annuler le projet de TGV en Californie.

À CONSULTER AUSSI >> Dans le ciel de nos nuits, on peut apercevoir les satellites Starlink d’Elon Musk

Hyperloop, présenté il y a une dizaine d’années comme étant révolutionnaire, le projet s’est implanté à Toulouse-Francazal dès 2017. En décembre dernier, la société américaine a annoncé l’abandon de son projet de piste d’essai d’un kilomètre sur la base de Francazal près de Toulouse.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS