Votre actualité au quotidien
Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires

Ligue des champions : pas de quarts de finale pour Nantes

Ligue des champions
19/02/2020 – Nantes, qui s’est incliné à Conegliano mardi en trois sets pour son dernier match de phase de groupes, est éliminée de la Ligue des champions.
Continuer la lecture

La Renault RS20 s’est enfin montrée

Renault RS20
19/02/2020 – EPrésentée sous forme d’aperçus 3D dans une teinte noire provisoire, la RS20 ne nous avait livré aucun secret jusqu’ici. C’est désormais chose faite,…
Continuer la lecture

Agnès Buzyn sourde à l’urgence des médecins démissionnaires

Agnès BuzynC’est «très déçus» que les six médecins hospitaliers, représentants du collectif interhôpital, sont sortis vendredi soir du bureau de la ministre de la santé Agnès Buzyn.

«La ministre n’a pas de mandat pour aller plus loin sur la revalorisation des salaires des agents hospitaliers, même si elle ne nie pas le besoin. C’est pourquoi elle a donné rendez-vous aux représentants du collectif interhôpital dans deux mois une fois que la hausse des fiches de paie de quelque 200 000 agents hospitaliers se sera concrétisée.

Agnès Hartemann chef du service diabétologie à la Pitié Salpêtrièr,e énumère : «Nous avons réclamé une modification rapide du système de la tarification à l’activité : la ministre nous promet de futurs groupes de travail. On a demandé des précisions sur l’ampleur et les conditions de reprise de la dette hospitalière annoncée fin novembre : elle nous annonce un projet de loi pour la fin de l’année…» Autant d’atermoiements insupportables pour les hospitaliers.

Un calendrier inacceptable pour les médecins hospitaliers en détresse. D’autant que tous les autres dossiers qui leur tiennent à cœur sont aussi repoussés à plus tard.

«La ministre n’a pas de mandat pour aller plus loin sur la revalorisation des salaires des agents hospitaliers, même si elle ne nie pas le besoin. A quoi cela sert-il donc d’être ministre si c’est toujours l’Élysée qui dite sa loi ?

Il semble que ce gouvernement comme sur beaucoup de sujet ne prenne pas vraiment en compte la détresse du milieu hospitalier.

Lire aussi : La gréve des urgences s’enlise un peu plus chaque jour




Heure en France :


EDITO

La France et l'Eurovision

C'est une honte qu'un Français chante en Anglais. La dernière fois que cela est arrivée il est arrivée avant dernier. A espérer qu'il finisse dernier cette fois. HONTE A NE PAS CHANTER EN FRANÇAIS. Nos amis Anglais vont-il chanter en Français ?

Consultez les autres editos édito


Électricité : Hausse de 2,4 % des tarifs réglementés avant lété

Carte nationale d’identité

21/01/2020 – Les tarifs réglementés de l’électricité devraient augmenter prochainement de 2,4 % pour les particuliers et les petits professionnels, a-t-on appris ce lundi de sources concordantes. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a proposé cette hausse de 2,4 % TTC « pour les tarifs bleus résidentiels » ainsi que « pour les tarifs bleus applicables aux consommateurs professionnels éligibles »
Continuer la lecture




Invité Ségolène Royal

Retraites : le Conseil d’Etat étrille le gouvernement

le Conseil d'Etat

25/01/2020 – Manque de «précision», projections économiques «lacunaires»… Dans son avis rendu public ce vendredi, la plus haute juridiction administrative estime en outre ne pas avoir eu «les délais de réflexion nécessaires pour garantir au mieux la sécurité juridique».
Continuer la lecture


Réforme des retraites : 61% des Français sont pour le retrait

Réforme des retraites

23/01/2020 – Dans ce sondage Elabe pour BFMTV, les personnes interrogées estiment aussi à 62% que l’action d’Emmanuel Macron est « décevante ».
Continuer la lecture