Le retour des vacanciers fait craindre une nouvelle flambée de cas de Covid-19

Test PCRDe nombreux pays, à l’image de la Corée du Sud, durcissent les restrictions et les contrôles aux frontières par crainte d’une nouvelle vague de Covid-19, comme pour l’Italie.

L’Italie, premier pays européen touché au printemps, craint également une deuxième vague : elle a enregistré 1 210 nouveaux cas en 24 heures, confirmant la nette reprise de l’épidémie, liée aux déplacements et au divertissement estival des vacanciers.

Au niveau mondial, la pandémie a fait au moins 805 470 morts et plus de 23 millions de personnes ont été contaminées dans 196 pays et territoires depuis l’apparition du virus en Chine fin décembre.

Plus de la moitié des décès dus au Covid-19 sur la planète ont été enregistrés dans quatre pays : les États-Unis, le Brésil, le Mexique et l’Inde. Au total depuis le début de l’épidémie, 5 699 804 personnes ont été contaminées sur le sol américain et 176 765 en sont mortes.

Au Pérou, une bousculade dans une discothèque de Lima a provoqué samedi soir la mort de 13 personnes qui tentaient de fuir la police, arrivée pour faire respecter le couvre-feu imposé en raison de la pandémie.

La Corée du Sud, un des premiers pays touchés au printemps après la Chine, a fait état dimanche de 397 nouveaux cas de contamination, la plus forte hausse quotidienne depuis début mars. Ce pays a jusqu’ici réussi à juguler l’épidémie grâce aux tests et au traçage des personnes contaminées, sans confinement imposé.

En Allemagne aussi, le nombre des nouvelles contaminations a fortement progressé ces derniers jours, en raison du retour massif de touristes allemands qui ont passé leurs vacances dans des zones à risque à l’étranger, selon les autorités.

La situation continue de se dégrader en France, où près de 5 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon les chiffres publiés dimanche par les autorités. L’épidémie « ne s’est jamais arrêtée…

Il serait bien temps que les jeunes de moins de 40 ans, car ils sont ceux qui posent le plus de problème de contamination, prennent enfin conscience de la gravité de la situation sanitaire en France.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire