Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Les autorités sanitaires mettent en garde contre le taux de cadmium dans les sols et les engrais

Les autorités sanitaires mettent en garde contre le taux de cadmium dans les sols et les engraisLa France autorise aujourd’hui l’utilisation d’engrais contenant jusqu’à 60 mg de cadmium par kilo. C’est trois fois plus que ce que conseille l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) pour éviter de polluer davantage les sols.

«Avec ce taux-là, on ne permet pas de réduire la contamination», affirme le docteur Jean-Loup Mouysset, cancérologue et membre de Santé Environnement France, une association de professionnels médicaux qui alerte sur les méfaits de ce métal. «On sait déjà depuis plus de 30 ans que le cadmium est connu pour être toxique au niveau osseux, au niveau des reins, au niveau du foie.

Parce qu’il se fixe à des protéines présentes surtout au niveau des reins et du foie. » La cigarette est le premier facteur de contamination au cadmium, mais derrière arrive ce que nous mangeons. « Le riz aussi accumule bien le cadmium». D’autant plus qu’avant même l’arrivée des engrais, certains de nos sols calcaires contiennent déjà naturellement du cadmium.

À CONSULTER AUSSI >> Caresser un chien est bon pour la santé

Nous sommes nombreux en France à avoir trop de cadmium dans notre corps : quasiment un adulte sur deux et un enfant sur cinq dépassent les seuils définis par l’Agence de sécurité sanitaire. À titre de comparaison, les Américains sont moins contaminés.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS