Patrick Pelloux interpelle Olivier Véran : « On est vraiment dans un sale état »

Patrick PellouxAlors qu’Olivier Véran a proposé mercredi une enveloppe de six milliards d’euros pour revaloriser les salaires des personnels hospitaliers non médicaux, Patrick Pelloux, le président de l’Association des médecins urgentistes de France, interpelle le ministre de la Santé vendredi sur Europe 1.

Un mois après l’ouverture du « Ségur de la santé », le ministre de la Santé a proposé mercredi une hausse des rémunérations des personnels hospitaliers non médicaux.

La somme annoncée par le ministre inclut une augmentation générale des salaires des agents de la fonction publique hospitalière (hôpitaux, Ehpad…), une refonte des primes, ainsi que des hausses ciblées sur certaines professions, qui pourraient être étendues aux établissements privés.

« Quand on recalcule cette somme, à la fois pour donner aux hôpitaux publics, pour donner aux Ehpad, pour donner au secteur libéral, ça ne fait pas beaucoup pour l’hôpital public et c’est quasiment une équation impossible », appuie-t-il.

Pour certains syndicats, la hausse de six milliards proposée par le gouvernement n’est pas suffisante non plus et ils appellent le ministre à revoir sa copie.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire