25 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Faut-il protéger sa carte bancaire sans contact ?

Paiement sans contactCartes, porte-cartes, étuis, portefeuilles brouilleurs d’ondes… Les accessoires pour protéger les cartes bancaires contre le piratage de données pullulent en même temps qu’explosent les paiements sans contact.

« À fin 2018, 58 millions de cartes bancaires étaient équipées de la fonction sans contact en France, sur un total de 89 millions de cartes de paiement », recense l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement.

Cette carte qui brouille l’onde radio ne se résume pas à une fine feuille d’aluminium coulée dans du plastique afin de bloquer les ondes de la carte sans contact.

Cette carte détient une puce électromagnétique qui brouille l’onde radio (NFC pour Near Field Communication) de toute carte bancaire en la rendant invisible et empêche ainsi son piratage », détaille Victor Foucré cofondateur d’Absolut Secure, une jeune pousse ayant développé une carte de protection contre le piratage de données.

Une fois la carte sortie du portefeuille et éloignée de la carte électromagnétique, les ondes de la carte sans contact peuvent se propager normalement et permettre le paiement. »

En lien avec les forces de l’ordre, ses services passent au crible les nouvelles formes de piratage et les seuls cas de fraude à la carte bancaire sans contact restent ceux liés à une perte ou vol de la carte utilisée par un usurpateur. « L’aspiration de données relève plus du fantasme »

Votre banque est tenue de vous rembourser tout règlement sans contact que vous n’avez pas effectué vous-même. Et ce, même si vous êtes en possession de votre carte bancaire (ni perdue, ni volée) !

Lire aussi : Fraude sociale, le rapport choc de deux parlemetaires




N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS