Le grand retour des pointeuses dans les entreprises

Le grand retour des pointeuses dans les entreprises

Qui est en retard ou en avance ? Dans un quartier d’affaires, certains accélèrent le pas, car ils doivent pointer. « Pour ma part, ce n’est pas nécessaire parce que les salariés sont assez responsables », pense un homme.

Dans une mutuelle d’assurance, les salariés payés aux heures doivent se pointer matin, midi et soir. Ils peuvent donc aménager leur emploi du temps, mais doivent effectuer 35 heures par semaine. Pour la responsable, cela permet de simplifier les relations de travail, car tout peut être vérifié.

Les badgeuses ne ressemblent plus aux pointeuses d’autrefois, une feuille avec les heures consignées. Un héritage de la révolution industrielle. Leur retour réjouit les fabricants. L’année dernière, l’un d’eux a enregistré +46 % de vente. Un opérateur de production s’affaire sur des pointeuses individuelles qui permettent de vérifier chaque pièce nettoyée lorsque la femme de ménage effectue son pointage.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> Élisabeth Borne suscite la polémique en suggérant à une personne en situation de handicap de retravailler

Il y a aussi des pointeuses numériques qui autorisent à pointer via une application et de vous géolocaliser. La CNIL a retoqué le pointage par empreinte, photo ou vidéo. Selon un avocat, peu importe le type de badgeuse, le salarié doit être informé, rapporte franceinfo.fr.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS