La SNCF pourrait relancer des trains Corails à très bas tarifs

Plus de quarante-cinq ans après leur mise en service pour les premiers exemplaires, les trains Corail ne sont pas prêts à partir à la casse, contrairement aux premiers TGV.

En pleine réflexion sur l’évolution de sa gamme tarifaire, la SNCF songe à mobiliser quelques rames pour lancer une offre à bas coûts sur des lignes longue distance, en 2022-2023, selon la lettre spécialisée « Mobilettre ».

Des trains moins rapides, empruntant les lignes classiques et non les lignes TGV, et donc payer à sa société soeur SNCF Réseau des droits de passage beaucoup plus faibles que les trains rapides, pour tailler dans ses coûts de production et ceci avec des rames largement amorties.

À LIRE AUSSI >> Le patron d’Alstom pour l’interdiction de l’avion sur les liaisons de moins de 4 heures en train

La voie est donc libre désormais, d’autant plus libre que l’allemand Flixtrain (le même groupe que celui exploitant les FlixBus français) a lui-même renoncé à son projet de lancer des trains domestiques à bas tarifs , en raison de la crise. Un projet qui ressemblait beaucoup à celui que l’on prête désormais à la SNCF.

Une chose est sûre, les nouveaux trains ne seraient pas rapides, surtout s’ils sont intercalés entre deux fréquences de trains régionaux TER.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire