25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

« L’océan se rougit du sang des dauphins et Emmanuel Macron regarde ailleurs»

« L'océan se rougit du sang des dauphins et Emmanuel Macron regarde ailleurs» «L’océan se rougit du sang des dauphins et Emmanuel Macron regarde ailleurs», a dénoncé sur franceinfo Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de protection des oiseaux.

La LPO organise mercredi 22 février un rassemblement aux Invalides à Paris pour dénoncer «le massacre» de «milliers de dauphins» sur les côtes atlantiques françaises. Depuis décembre 2022, 400 cadavres de dauphins ont été retrouvés, surtout dans le golfe de Gascogne, mais les associations estiment que 10 000 cétacés sont victimes de la pêche chaque année.

«La LPO demande d’en finir avec ces massacres insupportables qui durent depuis plus de 30 ans», lance Allain Bougrain-Dubourg, dans une interview, visant spécifiquement le président de la République.

« Ce rapport dit que, si l’on continue ainsi, il n’y aura plus de dauphins dans le golfe de Gascogne dans 40 ans, on sait très bien où l’on va». « On interdit la pêche et il n’y aura plus de massacres», promet Allain Bougrain-Dubourg.

«Les dauphins meurent dans des conditions inacceptables», abonde-t-il,«un dauphin pris dans un filet agonise pendant 30 minutes avant d’être libéré par la mort».

À LIRE AUSSI >> Pour les animaux sauvages, c’est bientôt fini les hauts grillages

Parmi les mesures demandées par la LPO et d’autres associations qui luttent pour le bien-être animal, il y a la « suspension spatio-temporelle» de la pêche, dans des zones déterminées, durant des périodes déterminées.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS