Gérald Darmanin critique le maire de Lyon et rappelle l’arrivée de «200 policiers supplémentaires»

Gérald Darmanin critique le maire de Lyon et rappelle l'arrivée de «200 policiers supplémentaires» Venu échanger samedi avec des riverains du quartier de la Guillotière, où trois policiers ont été agressés le 20 juillet, le ministre de l’Intérieur, Gerald Darmanin, a multiplié les critiques sur la politique du maire écologiste de Lyon Grégory Doucet, notamment en matière de sécurité.

«Ce qu’ils vivent dans ce quartier est inacceptable.» Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a pris la parole face aux journalistes, samedi 30 juillet, après avoir rencontré des habitants et des commerçants de la Guillotière, à Lyon.

Maire de Lyon EELV, élu en 2020, Grégory Doucet avait annoncé vendredi sur Twitter qu’il refusait de participer à la visite de Gérald Darmanin. «Je ne suis pas candidat aux élections à Lyon, indique Gerald Darmanin, donc il n’a pas de craintes à avoir», a-t-il raillé, en promettant de revenir sur place en septembre.

Le ministre de l’Intérieur a martelé qu’il «y a eu plus de 100 policiers» supplémentaires à Lyon depuis qu’il est ministre. Il a rappelé le maintien à Lyon d’«une nouvelle brigade CRS à demeure» et «200 policiers supplémentaires de la PAF qui arrivent dès janvier pour tenir à promesse de 300 policiers supplémentaires en trois ans».

À LIRE AUSSI >> Bientôt sur nos routes de nouveaux radars “anti-freinage”

En outre, Gérald Darmanin a invité Grégory Doucet à installer davantage de caméras de vidéoprotection, alors qu’il y en a déjà environ 570 de ce type à Lyon installés sous l’ancien maire Gérard Colomb.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS