En 2017, les inégalités de richesse se sont encore creusées

En 2017, les inégalités de richesse se sont encore creuséesEn 2017, les inégalités de richesse se sont encore creusées. Dans un rapport intitulé « Récompenser le travail, pas la richesse », que l’organisation publie lundi à la veille de l’ouverture du Forum économique mondial de Davos, l’ONG dénonce la prise de 82 % de la richesse mondiale créée en 2017 dans le monde par les 1 % les plus riches de la population.

Depuis 2010, c’est-à-dire peu après le début de la crise en 2008, la richesse de cette « élite économique » a augmenté en moyenne de 13 % par année, a précisé Oxfam, avec un pic atteint entre mars 2016 et mars 2017, période où « s’est produite la plus grande augmentation de l’histoire en nombre de personnes dont la fortune dépasse le milliard de dollars, au rythme de 9 nouveaux milliardaires par an ».

Selon un sondage réalisé pour Oxfam auprès de 70 000 personnes dans 10 pays, diffusé à l’occasion de la publication du rapport, les deux tiers des personnes interrogées estiment « urgent » de traiter la brèche entre riches et pauvres.

Ce sondage a été réalisé en Inde, au Nigeria, aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Mexique, en Afrique du Sud, en Espagne, au Maroc, aux Pays-Bas et au Danemark.

À lire également : centrale nucléaire Greenpeace s’inquiète de leur sécurité

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS