La Manche est-elle la centrale d’épuration de nos voisins britanniques ?

La Manche est-elle la centrale d'épuration de nos voisins britanniques ?Des dizaines de plages impropres à la baignade dans le sud de la Grande-Bretagne et ce en pleine période estivale. Si l’affaire a provoqué des remous au Royaume-Uni en plein mois d’août, elle commence à faire quelques vagues de l’autre côté de la Manche.

L’eurodéputé normande, Stéphanie Yon-Courtin, et deux de ses collègues , Nathalie Loizeau et Pierre Karleskind, le président de la commission de la pêche du Parlement européen, enjoignent la commission européenne à régir. «Nous craignons des conséquences négatives sur la qualité des eaux marines que nous partageons avec ce pays et incidemment sur biodiversité marine, mais aussi sur les activités des pêcheurs et des conchyliculteurs», alertent les trois élus français. « Il y a aussi nos amis belges, aux Pays-Bas, le Danemark et l’Irlande, qui s’inquiètent. »

Un amendement britannique visait à interdire aux compagnies des eaux ce type de rejet dans la nature. Le gouvernement de Boris Johnson avait notamment mis en avant le coût induit par une telle interdiction. «Éliminer les débordements de tempête signifie transformer l’ensemble du système d’égouts victorien en un tout nouveau système d’égouts», un chantier estimé de 150 à 650 milliards de Livres sterling. «Pour donner une certaine perspective, 150 milliards de livres sterling représentent davantage que l’ensemble du budget des écoles, de la police et de la défense réunis».

À CONSULTER >> L’Europe souhaite limiter le nombre de séries et films britanniques

Ces rejets d’eaux usées dans la nature sont autorisées par la législation européenne dans des «circonstances exceptionnelles», telles que l’épisode rencontré cet été au Royaume-Uni. Cette pratique semble avoir perdu de son caractère “exceptionnel” ces dernières années.

Si la prise de parole est française, l’inquiétude est partagée au-delà de nos frontières, affirme l’eurodéputée Stéphanie Yon-Courtin.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS