L’Europe souhaite limiter le nombre de séries et films britanniques

L’Europe souhaite limiter le nombre de séries et films britanniques

Six mois après le départ du Royaume-Uni, l’Union européenne s’apprête à diminuer radicalement le nombre de contenus télévisés et cinématographiques britanniques diffusés dans l’espace européen. Alors que le Brexit a officiellement pris effet le 1ᵉʳ janvier dernier, l’Union européenne (UE) se prépare à agir contre la quantité « disproportionnée » de contenus culturels britanniques produits sur le continent, selon un rapport interne de l’UE consulté par The Guardian.

Conformément à la directive européenne sur les Services de médias audiovisuels (SMA), un privilège doit être accordé au contenu européen à la télévision dans les États membres : « Les fournisseurs de services de médias audiovisuels à la demande doivent veiller à ce que leurs catalogues contiennent une part minimale de 30 % d’œuvres européennes et qu’elles soient suffisamment mises en valeur », peut-on y lire.

La principale préoccupation des dirigeants européens est l’entrave possible à la variété des œuvres. « La disproportion peut affecter la réalisation des objectifs de promotion des œuvres européennes et de la diversité culturelle visée par la directive sur les services de médias audiovisuels », est-il écrit dans le document dont The Guardian a pris connaissance. »

Des représentants de l’industrie culturelle britannique comme Adam Minns, directeur exécutif de la Commercial Broadcasters Association (COBA), ont déclaré à The Guardian que la redéfinition du contenu britannique frapperait particulièrement les séries dramatiques britanniques à succès telles que The Crown ou Downton Abbey.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS