21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Le parquet national financier demande un procès contre Vincent Bolloré pour corruption

Le parquet national financier demande un procès contre Vincent Bolloré pour corruptionLe 25 avril 2018, Vincent Bolloré a été mis en examen pour corruption d’agent public étranger, complicité d’abus de confiance et de faux et usage de faux. Les enquêteurs soupçonnent le groupe Bolloré d’avoir utilisé sa filiale de communication Havas, pour obtenir la gestion de ports en Guinée et au Togo.

En échange, Havas est soupçonné d’avoir assuré des missions de conseil et de communication pour aider des dirigeants africains à accéder au pouvoir. L’industriel breton conteste cette chronologie des faits.

À LIRE ÉGALEMENT >> François Hollande monte au créneau pour défendre le PNF

Le milliardaire avait failli échapper à un procès il y a deux ans en acceptant à l’époque un « plaidé coupable » que la justice n’avait finalement pas validé. Ses deux bras-droit, Gilles Alix, directeur général du groupe à l’époque, et Jean-Philippe Dorent, directeur international chez Havas, vont également être poursuivis.

Pour le parquet national financier, « Vincent Bolloré suivait personnellement et régulièrement les activités de son groupe au Togo» et doit donc «être considéré comme auteur de corruption active d’agent étranger», selon le réquisitoire définitif dont franceinfo a pris connaissance.

Les avocats de Vincent Bolloré, Me Céline Astolfe et Me Olivier Baratelli, annoncent à franceinfo qu’une « demande de non-lieu sera présentée au juge d’instruction ». Ils dénoncent un « dossier juridiquement vide» et des « faits contestés depuis le premier jour».

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS