21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Tuer avec un couteau est le plus courant en France

Tuer avec un couteau est le plus courant en FranceEn France, tuer par arme blanche est le mode opératoire le plus fréquent. De 2019 à 2021, 29 % des homicides ont été commis à l’aide d’un couteau, indique une note confidentielle récente de la Direction nationale de la police judiciaire que franceinfo a pu consulter. Les homicides par arme blanche sont principalement commis dans un contexte d’altercation entre connaissances.

Par ailleurs, depuis 2019, la totalité des actes terroristes ont été commis à l’aide d’une arme blanche et 58 % des homicides liés aux rivalités entre bandes. Près de quatre homicides par arme blanche sur dix se produisent sur la voie publique. Les mis en cause pour homicide par arme blanche sont de leur côté majoritairement des hommes plutôt jeunes (38 ans en moyenne) et sont connues des services de police dans 46 % des cas. Ce type d’homicide est plus souvent commis dans des milieux sociaux plutôt défavorisés et marqués par des inégalités sociales.

À LIRE ÉGALEMENT >> La justice ordonne le blocage de dizaines de sites de téléchargement illégal

La note précise également que les auteurs sont plus fréquemment de nationalité étrangère que ceux qui ont recouru à un autre procédé pour tuer et que lorsque le mis en cause pour homicide par arme blanche est étranger, la victime est également de nationalité étrangère dans 65 % des cas. À noter que les homicides par arme blanche sont élucidés dans 92 % des cas.

Le taux d’homicides par arme blanche diffère en fonction des départements français. Il atteint son plus haut niveau (7,8 pour 100 000 habitants) à Paris, en Seine-Saint-Denis, dans la Somme, les Ardennes, la Marne, la Mayenne, les Deux-Sèvres, la Haute-Vienne, le Gers, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, la Savoie, l’Ardèche, la Drôme et les Bouches-du-Rhône.

Pour lutter contre ce type d’homicide, la justice expérimente en ce moment l’amende forfaitaire pour sanctionner le porte d’arme de catégorie D, soit les armes blanches : 500 euros d’amende (ou 400 euros si le contrevenant paie immédiatement). En cas d’amende, les couteaux sont saisis et détruits.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS