Pour créer un vaccin Covid-19, Bruno Le Maire compte sur les biotechs françaises

Pour le ministre de l’économie, les grands labo français ont manqué « d’audace » et doivent retrouver le « goût du risque ». Il compte désormais sur les biotechs pour « produire un vaccin ».

Le retard de la France dans la recherche d’un vaccin contre le Covid-19 a fait réagir Bruno Le Maire.

Le ministre de l’économie propose de recréer le lien entre la recherche et le développement industriel. Cette loi vise à fluidifier les passerelles entre la recherche publique et le secteur privé.

Bruno le Maire reste optimiste sur le potentiel français dans la recherche. « Ne restons pas les deux pieds dans le même sabot », a lancé le ministre en rappelant qu’avec le plan de relance, le gouvernement compte continuer à investir dans les « biotechs ».

Comme Valneva, un groupe franco-autrichien (basé à Nantes), ne passe pas par l’ARN messager, c’est un vaccin classique qui devrait être disponible fin 2021, avec une capacité de 150 à 200 millions de doses.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire