La voiture électrique à 10 000 € arrive enfin

Luca de Meo le savait en arrivant au poste de directeur général de Renault cet été : le Losange va mal. Peu de temps après son entrée en fonction, le DG annonçait sa volonté de développer l’offre de Dacia, déclarant qu’il était temps que le roumain s’épanouisse, sans perdre de vue son positionnement low-cost.

Renault n’a toutefois pas attendu l’arrivée de De Meo pour songer à l’avenir de Dacia ! Il s’agit de la Spring, une petite citadine aux allures de SUV, 100 % électrique.

Le bon point est que le constructeur va rester fidèle à son positionnement : la Spring sera low-cost et deviendra l’auto électrique la moins chère du marché. Actuellement, c’est la Twingo Electric qui est la plus accessible, avec 21 350 € en prix de base, soit 15 586 € avec le bonus.

LIRE AUSSI >> Renault va passer d’une politique de volume à une politique de valeur

Car c’est en réalité un rebadgage de la Renault City K-ZE proposée dans l’Empire du Milieu, sur la base de la Kwid, la citadine ultra low-cost lancée en Inde !

Encore un peu de patience : la Spring sera dévoilée sous sa forme définitive mi-octobre par Luca De Meo, dans le cadre d’un événement digital nommé Renault eWays.s.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire