23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

La moitié des étudiants sont en précarité alimentaire

La moitié des étudiants sont en précarité alimentaireLa moitié des étudiants interrogés assure avoir déjà renoncé à acheter certains aliments, par manque d’argent. Face à l’inflation, les étudiants adoptent des stratégies pour faire baisser la facture. Près d’un étudiant sur deux (46%) a déjà sauté un repas à cause de l’inflation, selon une étude publiée mardi 12 septembre par l’association Cop1.

Sept étudiants sur dix optent pour des supermarchés hard discount, comme Lidl ou Aldi. Près des trois quart des étudiants se tournent aussi vers des produits moins chers, à l’image des marques distributeurs.

L’alimentaire n’est pas le seul poste de dépense sur lequel les étudiants doivent faire des choix. 43 % des étudiants confient aussi se priver de certains produits d’hygiène ou de cosmétiques. Près d’un quart des étudiantes avoue même ne pas toujours avoir suffisamment de protections périodiques.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> La responsabilité lancé par Emmanuel Macron « Il faut être présent, sinon on n’est pas parents»

Concernant le logement, un quart des étudiants interrogés reconnaît qu’il reste moins de 50 euros sur leur compte en banque une fois le loyer et les charges payées. 29 % des étudiants qui ont répondu au questionnaire ne parviennent pas à payer leurs charges à temps.

Une question se pose tout de même, car que font les parents afin d’aider financièrement les enfants ? Parce que lorsque l’on a des enfants, il fait aussi savoir les aider en toute circonstance.

L’enquête a été réalisée auprès de 812 personnes, représentatives de la population étudiante française. Une consultation a également été menée auprès de 746 étudiants, bénéficiaires des services de l’association.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS