Chasse à courre : le maire en a ras-le-bol et ira jusqu’au bout

Chasse à courre : le maire en a ras le bol et ira jusqu'au bout Il en a ras-le-bol le maire de Pont-Sainte-Maxence . Et il le dit sans mâcher ses mots. Contacté par Actu Oise, Arnaud Dumontier indique s’être rendu à la brigade de gendarmerie de la ville ce matin 1ᵉʳ novembre 2022 pour déposer plainte contre l’équipage de chasse à courre du Rallye des trois forêts après un nouvel incident survenu samedi 29 octobre sur sa commune. « Et j’espère qu’ils seront condamnés ! »

Cela sous les yeux des militants du collectif AVA qui ont filmé l’agonie du cerf poursuivi dans l’eau par les chiens. C’est quand il a tenté de regagner la berge sur l’autre rive que les piqueux de l’équipage l’ont achevé en lui tirant une balle dans la tête alors qu’il était encore dans l’eau.

« Donc oui, j’en ai ras-le-bol, comme la population de Pont-Sainte-Maxence qui en a ras-le-bol aussi». Le 28 septembre, j’avais rencontré les représentants de l’équipage pour préparer la saison de chasse. J’avais rappelé l’existence de l’arrêté municipal et demandé à être prévenu au moindre incident… Et samedi, l’équipage ne m’a pas appelé. Ils m’ont bien prévenu, mais seulement hier lundi à 14 h 30 ! indique Arnaud Dumontier Maire de Pont-Sainte-Maxence.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> En moins de cinq ans, les subventions aux chasseurs sont passées de 27 000 euros à 6,3 millions d’euros

La gendarmerie, elle non plus, n’a pas été alertée de l’incident en cours samedi dernier même si cela doit être le cas lorsque la chasse s’approche des habitations comme le prévoit l’arrêter municipale de 2018.

L’élu compte désormais sur la fermeté de la justice pour faire respecter les arrêtés municipaux.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS