Le gouvernement attaqué devant le Conseil d’État pour cause de dauphins décimés par les filets de pêche

Le gouvernement attaqué devant le Conseil d’État pour cause de dauphins décimés par les filets de pêcheDeux ONG, Sea Shepherd et FNE (France Nature Environnement), vont déposer ce lundi des recours devant le Conseil d’état contre le gouvernement, accusé de refuser de prendre les mesures nécessaires pour préserver les dauphins, une espèce protégée, menacée par certaines techniques de pêche.

Elle saisit donc le Conseil d’Etat via « un recours en excès de pouvoir, recours au fond pour faire annuler la décision implicite de rejet » du ministère, a expliqué à l’AFP Jérôme Graefe, juriste pour FNE. «

FNE, qui avait déjà formé un recours auprès du Conseil d’état en février, a décidé de porter à nouveau l’affaire devant la justice car « l’État ne prend pas tous les moyens en sa possession pour essayer d’améliorer les choses », juge Elodie Martinie-Cousty, de l’association.

SUR LE MÊME SUJET >> Iles Féroé : plus de 1400 dauphins abattus lors d’une chasse traditionnelle au Danemark

Sea Shepherd, de son côté, demande « au Conseil d’État des mesures concrètes immédiates », a indiqué Marion Crécent, avocate pour l’ONG.

Selon l’observatoire scientifique Pelagis, les captures accidentelles par des engins de pêche sont une des principales causes de mortalité. L’association réclame « une mesure d’urgence spécifiquement pour cette période hivernale 2021-2022″, du 15 janvier au 15 mars, période où se déroule la majorité des échouages.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title