21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Le Japon, la Norvège et l’Islande vont chasser la baleine

Le Japon, la Norvège et l'Islande vont chasser la baleine«Ça va être un carnage», s’alarme mardi 21 mai Lamya Essemlali présidente de Sea Shepherd France sur franceinfo, alors que le Japon lance en mer un nouveau navire amiral baleinier, le «Kangei Maru», une usine flottante de 113 mètres de long, 21 m de large et de 9 200 tonnes.

Le Japon a recommencé à pêcher la baleine après un moratoire de 30 ans. Avec ce monstre des mers qui accueillera une centaine de membres d’équipage, le pays veut relancer la consommation de la viande de baleine. «D’un point de vue éthique, c’est dramatique», réagit Lamya Essemlali.

«On se doute bien que le Japon n’a pas fait fabriquer un bateau à 35 millions de dollars qui a de telles capacités de stockage et d’autonomie pour chasser uniquement le long de ses côtes», explique la présidente de l’ONG.

À CONSULTER AUSSI >> Les Japonnais reprennent le massacre des baleines en danger d’extinction

«On s’attend à ce qu’ils retournent dans le sanctuaire baleinier Antarctique, dans lequel on s’est battus pendant des années pour en chasser la flotte baleinière japonaise. » La Norvège et l’Islande sont les deux autres pays qui chassent encore la baleine, malgré l’interdiction de la pratique en 1986 par la Commission Baleinière internationale. La décision du Japon est «d’un point de vue éthique et écologique, complètement aberrante. »

« On est déjà en train de plancher sur le retour de nos navires dans le sanctuaire baleinier», prévient-elle. «Encore une fois, malgré des années de lobbying et de campagnes marketing, la consommation de viande de baleine ne décolle pas au Japon, ils n’y arrivent pas. » La culture, c’est un prétexte. C’est une question purement politique, insiste la militante.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS