18 mai 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

L’Assemblée refuse d’interdire les pubs alimentaires peu saines

L'Assemblée refuse d'interdire les pubs alimentaires peu sainesL’Assemblée refuse d’interdire les pubs alimentaires peu saines. “Demander aux industriels d’être vertueux face à nos enfants, c’est comme demander à une dinde de voter pour les fêtes de Noël, ce n’est pas possible!” a lancé Richard Ramos (MoDem). Défendant un amendement en ce sens, Anne-Laurence Petel (LREM) a souligné qu'”en France, un enfant sur six est en surpoids”, pointant le “coût pour la société” de l’obésité.

A l’inverse, certains élus ont insisté sur “la responsabilisation des parents” plutôt que de légiférer (Cendra Motin, LREM), ou le risque de “mettre des secteurs en danger” avec une “dérégulation de la publicité” sans concertation européenne (Bruno Millienne, MoDem).

Même traitement pour Nutri-Score

Des amendements défendus notamment par Olivier Véran (LREM, ex-PS) et d’autres “marcheurs”, ainsi que des MoDem et LFI, pour rendre obligatoire la mention du Nutri-Score (étiquetage avec un code couleur) sur tous les supports publicitaires pour les denrées alimentaires ont subi le même sort, par 45 voix contre 18. Le rapporteur Jean-Baptiste Moreau (LREM) a aussi invoqué “l’impossibilité juridique” de rendre le Nutri-Score obligatoire, disant craindre “un sort funeste” pour l’ensemble du dispositif par “effet boomerang”.

A lire également : Pour François Bayrou Emmanuel Macron doit-être plus social




N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS