Emmanuel Macron n’exclut pas de réintroduire l’obligation du port du masque en intérieur

Emmanuel Macron n'exclut pas de réintroduire l'obligation du port du masque en intérieurPlusieurs pays européens, dont la France, ont été critiqués mardi par l’Organisation mondiale de la Santé pour avoir levé trop “brutalement” leurs mesures anti-Covid-19.

Alors que le nombre de contaminations remonte sous l’effet du sous-variant BA.2, doit-on s’apprêter à devoir à nouveau porter le masque à l’intérieur ? Interrogé à ce sujet mercredi 23 mars sur M6, Emmanuel Macron ne l’a pas exclu. “Je vais être très transparent : si les choses devaient se dégrader, et même pendant l’élection, le président que je suis fera ce qu’il faut pour protéger de manière proportionnée”, a répondu le président sortant.

À LIRE ÉGALEMENT >> Selon l’OMS le variant Omicron semble se diffuser plus rapidement et rendre les vaccins moins efficaces

Candidat à un nouveau mandat, il s’est défendu d’avoir profité de la campagne électorale pour relâcher les restrictions sanitaires. “Vous savez, j’ai tout entendu, y compris que j’avais durci les restrictions pour des raisons électorales !” a-t-il répliqué. “J’ai eu une boussole : protéger nos compatriotes, et le faire de façon proportionnée. (…) On a maintenu le masque dans les transports, car on y est plus tassés. On l’a maintenu, avec le pass, dans les établissements hospitaliers et pour personnes âgées”, a-t-il énuméré.

Le nombre moyen de cas positifs à la Covid-19 sur une semaine est repassé mercredi au-dessus de la barre des 100 000 tandis que les hospitalisations ne baissent plus que très légèrement, selon les chiffres publiés par les autorités sanitaires. La moyenne de contamination sur sept jours, qui lisse les à-coups journaliers, s’élève à 104 176 cas contre 98 928 mardi et 74 912 mercredi dernier rapporte franceinfo.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS