Andorre a grignoté 24 hectares de territoire à la France

Le maire du petit village de Porta a eu la désagréable surprise de voir que la principauté d’Andorre a grignoté 24 hectares de sa commune cet été, en installant une série de bornes frontières.

Malgré le plan napoléonien que Marius Hugon conserve en mairie, les nouvelles bornes frontières de l’Andorre font reculer le territoire de sa commune d’une cinquantaine de mètres.

« Quand j’arrive sur ce site, parce que j’ai l’habitude d’y venir souvent pour me balader, c’est devenu un territoire andorran, j’en ai presque les larmes aux yeux ». Une colère que partage également Henri, un habitant de Porta : « C’est une honte de voir qu’on nous vole le territoire !

Si le maire n’a pas été convié au déplacement que doit effectuer Emmanuel Macron ce vendredi, il compte bien demander au président de la République – et co-prince d’Andorre – que l’on rétrocède à sa commune les terres grignotées par la principauté d’Andorre.

Lire aussi : En savoie deux loups abattus après des attaques de troupeaux




Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire