Le coq chanteur devenu le symbole d’une ruralité menacée

Le coq chanteur devenu le symbole d’une ruralité menacéeLe coq chanteur devenu le symbole d’une ruralité menacée. Corinne Fesseau, chanteuse emblématique de l’île d’Oléron depuis trente-cinq ans, résidente de la commune de Saint-Pierre-d’Oléron (Charente-Maritime), se fait offrir un poussin marans, une race de gallinacé protégée, pour agrandir sa basse-cour.

Rapidement, les habitants d’une des maisons mitoyennes du lotissement se trouvent incommodés par le bruit matinal du coq. Le couple de retraités de 68 ans et habitants de la Haute-Vienne, possède la maison depuis 2007, un bien secondaire qu’ils occuperaient, selon Mme Fesseau, « que quinze jours dans l’année ».

La situation prend rapidement une ampleur considérable. Des premiers courriers sont adressés à Corinne Fesseau à l’été 2017, « ça a ensuite été sans arrêt, tous les quinze jours j’avais une lettre de leur part », témoigne-t-elle, désemparée.

Maurice devient une figure locale et obtient le soutien d’élus. Il lui apporte son soutien dans une lettre ouverte et souhaite faire classer les bruits de la campagne au « patrimoine national ».

« Il faut tenter de se voir, d’avancer vers le règlement amiable qui n’est autre qu’un litige de voisinage, comme on en a beaucoup ici », explique-t-il. Une position partagée par Me Julien Papineau, avocat du couple Fesseau, qui aimerait « que les deux parties se retrouvent autour d’un apéritif, comme on le fait là-bas ».

Irrité par ce type de situations récurrentes, le maire décide de prendre un arrêté pour préserver « les modes de vie liés à la campagne, notamment pour ce qui concerne la présence des animaux de la ferme ». La zone concernée est pour lui à préserver, avec ses mouettes, ses cloches, ses grenouilles, tout ce qui incarne la ruralité.

Une constatation s’impose, que les résidents des villes ne viennent pas à la campagne s’ils ne sont pas capables de supporter le bruits de la campagne !

Lire aussi : 4 jours de travail par semaine, c’est le choix des salariés français

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS