23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Handicap

“Avant la fin 2024”, les fauteuils roulants seront intégralement remboursés

Les fauteuils roulants seront bien intégralement remboursés «avant la fin 2024», ont assuré, jeudi 11 avril, les ministres en charge de la Santé et du Handicap, qui affirment disposer d’un coup de pouce budgétaire. «L’engagement fait par Emmanuel Macron de rembourser intégralement les fauteuils roulants,

Handicap : les démarches en ligne doivent totalement être accessibles depuis le 1ᵉʳ janvier

Handicap : les démarches en ligne doivent totalement être accessibles depuis le 1ᵉʳ janvierLes sites web de l’administration comme Pôle emploi, impôts, Urssaf… qui ne sont pas accessibles à 100 % aux personnes en situation de handicap encourent une amende de 50 000 euros à compter du lundi 1ᵉʳ janvier. L’exécutif, désormais, souhaite intégralement rendre accessibles les démarches en ligne les plus courantes d’ici à la fin de l’année 2025.

Bientôt une carte européenne du handicap ?

Bientôt une carte européenne du handicap ?Cette carte a pour ambition de « faciliter la vie d’environ 87 millions de personnes et leur famille ». La vice-présidente de la Commission européenne, Vera Jourova, a présenté, mercredi 6 septembre, la prochaine carte européenne du handicap, destinée à remplacer celles utilisées dans les États membres. Cette directive sera bientôt soumise au vote du Parlement européen et au Conseil de l’Union européenne.

De plus en plus de plages sont accessibles aux personnes handicapées

De plus en plus de plages sont accessibles aux personnes handicapéesDes fauteuils flottants font partie des différents aménagements proposés par de plus en plus de plages en France. Des rampes, des vestiaires ou encore des douches sont pensées pour favoriser l’accès aux personnes handicapées. « On ne part pas partout, parce que mon mari ne peut rien faire », affirme une femme.

Les annonces d’Emmanuel Macron à l’occasion de la Conférence nationale du handicap

Les annonces d'Emmanuel Macron à l'occasion de la Conférence nationale du handicap« Nous allons nous attaquer point par point à chaque barrière qui empêchent encore au quotidien des personnes en situation de handicap de mettre en pratique leurs droits et de participer pleinement à la vie de la société.» À l’occasion de la sixième Conférence nationale du handicap, Emmanuel Macron a annoncé, mercredi 26 avril, une série de mesures à destination des «12 millions de Français» concernés par le handicap.

Les personnes non-voyantes victimes de discriminations avec leur chien guide

Les personnes non-voyantes victimes de discriminations avec leur chien guideSur une vidéo, un non-voyant et son chien guide sont repoussés avec force par un chauffeur Uber. La scène d’une rare violence a fait le tour des réseaux sociaux. Pourtant, quelques minutes avant, l’usager tentait d’expliquer sa situation. Le ton monte, il reçoit des coups dans les côtes.

Le gouvernement ne veut pas de l’individualisation de l’allocation adultes handicapés (AAH)

Le gouvernement ne veut pas de l'individualisation de l’allocation adultes handicapés (AAH)Mise à jour le 08 octobre 2021 – La droite comme la gauche, défende une “déconjugalisation” de l’allocation adultes handicapés, c’est-à-dire de la calculer sans tenir compte des revenus du conjoint, contrairement à ce qui est fait aujourd’hui. Le député profite d’une niche parlementaire LR, ces journées réservées aux textes d’un groupe minoritaire

La réforme de l’allocation aux adultes handicapés ferait-elle des perdants ?

La réforme de l’allocation aux adultes handicapés ferait-elle des perdants  ?Sophie Cluzel, la secrétaire d’Etat aux Personnes handicapées, l’a dit et redit : pas question de cesser de prendre en compte les revenus du conjoint dans le calcul de l’allocation aux adultes handicapés (AAH). Motif : cette réforme ferait trop de perdants. L’AAH, d’un montant maximum de 902,70 euros par mois, est versée aux personnes dont le handicap rend difficile l’accès au marché du travail.

Les personnes handicapées ont des conditions de vie « plus dégradées »

Les personnes handicapées ont des conditions de vie « plus dégradées »Plus déprimées, plus isolées, plus éloignées de l’emploi, et plus pauvres… Les conditions de vie des personnes handicapées sont globalement plus dégradées que celle de la population générale, selon une étude de la Drees, réalisée avant la crise, publiée ce jeudi. Concernant les moins de 65 ans, elles sont également moins diplômées et plus éloignées du marché de l’emploi : les personnes handicapées sont surreprésentées

Envoi par email
RSS