23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Social

 

La Croix-Rouge française “fait face à une montée des vulnérabilités” mais aussi de l’engagement

La Croix-Rouge française Philippe Da Costa constate « une augmentation des crises et, depuis la crise sanitaire, la mobilisation de la Croix-Rouge est exceptionnelle», explique-t-il. L’association a en parallèle vu son nombre de bénévoles augmenter de 15 000 en deux ans, car il y a aussi « une envie des Français d’agir, d’être utile».

Le gouvernement “souhaite” que des locataires trop riches quittent leur logement social

Le gouvernement Mettre un terme au logement social «à vie». Le gouvernement entend favoriser la sortie des logements sociaux des locataires qui ont «largement dépassé les plafonds de revenus», a annoncé le ministre délégué au Logement, Guillaume Kasbarian, dans une interview au journal Les Echos, jeudi 11 avril.

Les 29 nouveaux départements concernés par le dispositif RSA

Les 29 nouveaux départements concernés par le dispositif RSAGabriel Attal a annoncé une «accélération» des contrôles des bénéficiaires de l’assurance-chômage. «France Travail en mène aujourd’hui 500 000 par an. En 2027, France Travail réalisera 1,5 million de contrôles par an», avance le chef du gouvernement. Le nombre de départements concernés passera cette année à 47, avant sa généralisation en 2025, a confirmé le Premier ministre. Concrètement

Hébergement d’urgence : « il faut faire très vite», réagit la Fondation Abbé Pierre

Hébergement d'urgence : « il faut faire très vite», réagit la Fondation Abbé Pierre« C’est une bonne nouvelle, mais maintenant, faisons très vite pour ouvrir ces places», réagit mardi 9 janvier sur franceinfo le délégué général de la Fondation Abbé Pierre, Christophe Robert, à l’annonce faite lundi par le ministre délégué au Logement. Patrice Vergriete a indiqué que des crédits supplémentaires de 120 millions d’euros seraient engagés pour « renforcer le système d’hébergement d’urgence », alors que la France connaît un épisode de froid intense.

Promesse d’Emmanuel Macron : Fauteuils roulants remboursés à 100%

Promesse d'Emmanuel Macron : Fauteuils roulants remboursés à 100%En avril dernier, le chef de l’État a annoncé le remboursement intégral des fauteuils roulants en 2024, en vue des Jeux paralympiques de Paris. Huit mois plus tard, la réalisation de cette annonce d’Emmanuel Macron formulée le 26 avril 2023 lors de la Conférence nationale du handicap, est attendue avec impatience par les personnes en situation de handicap. «Ce serait un vrai problème de ne pas tenir cette promesse», a estimé Michaël Jérémiasz vendredi 5 janvier sur franceinfo.

Selon Pascal Brice, « l’extrême droite est antinomique de la solidarité »

Selon Pascal Brice, « l'extrême droite est antinomique de la solidarité »« L’extrême droite est antinomique de la solidarité», fustige mardi 2 janvier sur franceinfo Pascal Brice, président de la Fédération des acteurs de la solidarité. Il réagit, notamment aux vœux de Marine Le Pen, présidente du groupe du Rassemblement national à l’Assemblée nationale, où elle promet de se battre pour « l’amélioration de [la] vie quotidienne» des Français.

Que deviennent les bénéficiaires du RSA après dix ans d’inscription ?

Que deviennent les bénéficiaires du RSA après dix ans d'inscription ?Que deviennent les bénéficiaires du RSA après dix ans d’inscription ? Alors que France Travail, le nouvel organisme qui remplacera Pôle emploi, va être mis en place au 1ᵉʳ janvier 2024, une étude fait un état des lieux inédit sur la situation et la trajectoire des allocataires du revenu de solidarité active.

Une expérimentation va être lancée en septembre sur les droits et prestations sociales

Une expérimentation va être lancée en septembre sur les droits et prestations socialesDes millions de personnes ne touchent pas les droits et prestations auxquels elles sont pourtant éligibles. L’une des difficultés du projet est qu’il faudra dans chaque territoire repérer les personnes inconnues des bases de données administratives – notamment les personnes qui ne perçoivent ni salaire ni allocations chômage –, ce qui suppose un travail en commun entre les collectivités, les associations et les organismes de Sécurité sociale.

Une nouvelle arnaque à la carte Vitale

Une nouvelle arnaque à la carte VitaleL’assuré reçoit un message sur son téléphone lui demandant de renouveler ou actualiser sa carte en cliquant sur un lien. Grâce à cette procédure en plusieurs étapes, les escrocs parviennent à obtenir les informations bancaires de millions de Français. C’est une arnaque plutôt bien ficelée qui a déjà visé des millions de Français, depuis plusieurs mois.

Plus de 500 000 comptes de l’Assurance Maladie ont été piratés

Plus de 500 000 comptes de l'Assurance Maladie ont été piratésLes pirates ont ciblé 19 très gros établissements de santé et ont mis la main sur des centaines de milliers de comptes. Les hackers ont récupéré plus de 500 000 comptes de patients via le portail de l’Assurance Maladie, avec des données sensibles à la clé. L’Assurance Maladie a été victime d’un piratage massif. L’Assurance Maladie a confirmé auprès

L’Assemblée Nationale prolonge de deux ans le dispositif “Coluche”

L'Assemblée Nationale prolonge de deux ans le dispositif 'Coluche'
L’Assemblée nationale a relevé pour deux années supplémentaires le plafond du dispositif “Coluche” qui permet de déduire des impôts 75% des sommes versées à des associations. Avec le soutien du gouvernement, les députés ont validé mercredi 10 novembre cet amendement au projet de budget 2022 initié par le groupe MoDem. Le dispositif “Coluche”, nommé en référence au fondateur des Restos du cœur,

Automobile : Des salariés italiens du groupe automobile Stellantis ont été embauchés sur le site de Vesoul

Des salariés italiens du groupe automobile Stellantis ont été embauchés sur le site de Vesoul, en Haute-Saône. Une mesure qui ne passe pas auprès des syndicats français, la CGT dénonçant une volonté de «transformerDes salariés italiens du groupe automobile Stellantis ont été embauchés sur le site de Vesoul, en Haute-Saône. Une mesure qui ne passe pas auprès des syndicats français, la CGT dénonçant une volonté de «transformer les salariés en nomades de l’industrie automobile».

Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat ou “Prime Macron” de 1 000 euros

Prime exceptionnelle de pouvoir d'achat ou Suite à la hausse du Salaire minimum de croissance (Smic), davantage de salariés sont désormais concernés par la «Prime Macron». Cette prime exceptionnelle de pouvoir d’achat nommée la «Prime Macron» avait été introduite fin 2018 dans le cadre de «la loi portant mesures d’urgence économiques et sociales» suite au mouvement des Gilets jaunes.

Le Sénat souhaiterait que le patrimoine soit pris en compte pour l’éligibilité du RSA ?

Le Sénat souhaiterait que le patrimoine soit pris en compte pour l'éligibilité du RSA ?Le Sénat a adopté, ce mercredi 21 juillet, le projet de loi relatif à la décentralisation des territoires. Parmi les mesures, le texte offre la possibilité aux départements d’exclure les dossiers des demandeurs du revenu de solidarité active (RSA) qui dépassent un certain montant de patrimoine. C’est en tout cas ce que souhaite la majorité de droite au Sénat qui a voté un amendement en ce sens à l’occasion de l’examen du proje

Les Français vont devoir travailler plus longtemps selon le Medef

Les Français vont devoir travailler plus longtemps selon le MedefGeoffroy Roux de Bézieux veut jouer sur “les congés payés”, les “jours fériés” et le “temps de travail” pour faire repartir la France après le confinement. Dans une interview au Figaro, publiée vendredi 10 avril, le patron du Medef estime que les Français doivent s’attendre à travailler “un peu plus.” Et ce, en supprimant des jours fériés, en allongeant le temps de travail ou en jouant sur les congés payés.

Le plan pauvreté enfonce Macron dans le piège du “président des riches”

Le plan pauvreté enfonce Macron dans le piège du Le plan pauvreté enfonce Macron dans le piège du « président des riches ». Ce devait être une étape majeure dans l’entreprise de détricotage du costume de « président des riches» qui colle à la peau d’Emmanuel Macron. Au lieu de cela, le plan anti-pauvreté attendu avec impatience par les associations est en passe de devenir un nouveau symbole du « mépris » affiché par Emmanuel Macron à l’égard des Français les plus modestes.

Envoi par email
RSS