19 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Nucléaire

Une décision incohérente “l’Arrêt de Fessenheim”

Une décision incohérente L’association Patrimoine Nucléaire et Climat (PNC-France), visant à défendre la filière nucléaire nationale et cofondée entre autres par Bernard Accoyer et Louis Gallois, appelle la France à “se ressaisir”. “Le nucléaire, durable, décarboné et pilotable doit être le socle” d’une “véritable volonté de réindustrialisation à haute performances vis-à-vis du climat”. “L’arrêt il y a un an de la centrale de Fessenheim s’est traduite par une augmentation des rejets de CO₂

Déchets radioactifs : Il faut que les autorités prennent des décisions rapidement

Déchets radioactifs : Il faut que les autorités prennent des décisions rapidement“Des décisions seront nécessaires, à court terme, afin que des filières de gestion sûres soient disponibles pour tous les types de déchets radioactifs dans les 15 à 20 ans à venir”, a souligné, lundi 7 juin, l’ASN dans un avis sur “la gestion des matières et déchets radioactifs”. Elle insiste ainsi sur “l’importance d’anticiper les choix de gestion des matières et des déchets radioactifs”

Les méduses, nouveau cauchemar des centrales nucléaires

Les méduses, nouveau cauchemar des centrales nucléairesDébut avril, deux réacteurs nucléaires sud-coréens ont ainsi dû fermer en raison de salpes coincées dans le circuit de refroidissement. Ces organismes gélatineux, qui mesurent entre 1 et 10 centimètres de long, se sont agglutinés en si grand nombre sur le filtre du circuit qu’ils l’ont bouché pendant plusieurs jours. Et la Corée du Sud n’est pas la seule concernée: en 2012, une centrale nucléaire californienne avait, elle aussi,

Le Japon va finalement rejeter de l’eau radioactive traitée de Fukushima à la mer

Le Japon va finalement rejeter de l’eau radioactive traitée de Fukushima à la merDix ans après l’accident nucléaire, le Japon va rejeter à la mer, après traitement, plus d’un million de tonnes d’eau issue de la centrale de Fukushima, a annoncé ce mardi 13 avril le gouvernement nippon, malgré l’opposition des pays voisins, dont la Chine et des communautés locales de pêcheurs. Plus d’un million de tonnes d’eau contaminée sont stockées près de la centrale. Cette décision met fin à sept ans de débats sur la manière de se débarrasser de

L’élimination de l’eau contaminée de Fukushima tétanise le Japon

L’élimination de l'eau contaminée de Fukushima tétanise le JaponÀ chaque sortie dans la région de Fukushima, les dirigeants japonais rivalisent de formules creuses pour ne pas se prononcer sur la gestion épineuse de l’eau « contaminée » qui s’est accumulée en dix ans dans la centrale détruite. De passage le week-end dernier à Minamisoma, juste au nord du site, le premier ministre, Yoshihide Suga

Fukushima: le Japon va bientôt rejeter à la mer de l’eau radioactive

Stockage eau radioactiveSelon des médias, le gouvernement devrait valider cette solution, destinée à pallier aux capacités de stockage saturée, d’ici la fin du mois. Elle rencontre une forte opposition locale et de la Corée du sud Le gouvernement japonais va prochainement officialiser sa décision de rejeter à la mer de l’eau contaminée issue de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima

La Russie doit abandonner son «Tchernobyl volant»

La Russie doit abandonner son «Tchernobyl volant»Le missile russe de croisière à propulsion nucléaire Burevestnik («oiseau de tempête») s’était fait remarquer en août 2019, lorsqu’il avait explosé à deux kilomètres du village de Nyonoksa, au bord de la mer Blanche. L’accident avait entraîné la mort de sept personnes et des retombées radioactives aux alentours. Les deux engins seraient alimentés par un petit réacteur nucléaire refroidi au métal liquide. Les Américains savent de quoi ils parlent: dans les années 1960, l’armée américaine avait elle aussi tenté de mettre au point un missile de croisière alimenté par un réacteur nucléaire.

Qui porte la responsabilité de la fermeture de Fessenheim ?

Centrale-nucléaire-FessenheimCe samedi 22 février, un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim est définitivement coupé du réseau d’EDF. Deux présidents de la République successifs [François Hollande et Emmanuel Macron, NDLR] se sont engagés à fermer Fessenheim. La France se prive ainsi de la production d’électricité au plus bas coût européen dans des conditions parfaitement sûres. “Fessenheim se place dans le trio de tête [des centrales nucléaires

Electricité : un nouveau mode de calcul sera mis en place d’ici à l’an prochain

Electricité : un nouveau mode de calcul sera mis en place d'ici à l'an prochainElectricité : un nouveau mode de calcul sera mis en place d’ici à l’an prochain. « Je vais proposer que l’on puisse modifier le mode de calcul pour l’année prochaine », a annoncé vendredi sur CNews le ministre de la Transition écologique, François de Rugy. « Le mode de calcul actuel ne nous satisfait pas », a-t-il précisé. « Cette année, nous sommes dans ce qui a été prévu par la loi et nous devons évidemment appliquer la loi », a poursuivi François de Rugy.

Le Maire veut attendre que Flamanville soit achevé avant tout nouveau EPR

Le Maire veut attendre que Flamanville soit achevé avant tout nouveau EPRLe Maire veut attendre que Flamanville soit achevé avant tout nouveau EPR. Le ministre de l’Économie a préconisé jeudi d’attendre que le réacteur nucléaire de type EPR en construction à Flamanville (Manche) soit achevé avant de prendre la décision d’en bâtir d’autres, comme le recommande un rapport commandé par son ministère et celui de la Transition écologique.

Des militants de Greenpeace s’introduisent dans une centrale nucléaire

Des militants de Greenpeace s'introduisent dans une centrale nucléaireDes militants de Greenpeace s’introduisent dans une centrale nucléaire. Un mois et demi après une action à la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle), des militants de Greenpeace se sont introduits dans celle de Cruas-Meysse (Ardèche) pour “alerter” les autorités sur la “vulnérabilité” des piscines où sont entreposés les combustibles usagés.

Centrales nucléaires : Greenpeace s’inquiète de leur sécurité

Centrales nucléaires : Greenpeace s'inquiète de leur sécuritéCentrales nucléaires : Greenpeace s’inquiète de leur sécurité. Dans un rapport choc remis mardi à la première heure aux plus hautes autorités françaises, Greenpeace France veut faire tomber «un tabou» et briser ce qu’elle considère comme «une omerta sur les risques qui planent» sur les piscines de refroidissement des 58 réacteurs d’EDF et celles de l’usine de retraitement de déchets de La Hague.

Le décret sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim est signé

Le décret sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim est signéLe décret sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim est signé. La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, a annoncé dimanche sur Twitter la signature du décret d’abrogation de l’autorisation d’exploiter la plus vieille centrale nucléaire de France. Après de nombreuses controverses, le décret a été signé et publié au journal officiel.

Envoi par email
RSS