La Russie doit d’abandonner son «Tchernobyl volant»

Missile nucléair RusseLe missile russe de croisière à propulsion nucléaire Burevestnik («oiseau de tempête») s’était fait remarquer en août 2019, lorsqu’il avait explosé à deux kilomètres du village de Nyonoksa, au bord de la mer Blanche. L’accident avait entraîné la mort de sept personnes et des retombées radioactives aux alentours. Les deux engins seraient alimentés par un petit réacteur nucléaire refroidi au métal liquide. Les Américains savent de quoi ils parlent: dans les années 1960, l’armée américaine avait elle aussi tenté de mettre au point un missile de croisière alimenté par un réacteur nucléaire.

Lire la suite